• Uningo

Financer son projet: la complémentarité des dons et des subsides

Vous êtes à la tête d'une association, vous avez un projet en tête et vous avez besoin de soutien financier ? Il y a une grande diversité de sources de financements: fondations, mécénat, sponsoring, dons, subsides des pouvoirs publics,... Si la source des subsides publics est souvent vue comme la manière la plus sure de financer un projet, les dons présentent également de nombreux avantages.

Dans ce texte nous vous parlons de ces deux dernières sources de financement. Il y a évidemment beaucoup à dire, du coup nous sommes restés à l'essentiel.

 

Deux options de financement pour les projets associatifs

L' obtention de subsides du secteur public

De nombreuses associations font, tôt ou tard, appel à des subsides ou des subventions du secteur public. En Belgique, ces subventions peuvent être communales, au niveau communautaire, provinciales, régionales, fédérales ou même européennes.

Bien sûr, les avantages sont multiples, et les sommes élevées de certains subsides justifient certainement l'effort demandé! Un subside peut parfois couvrir l'entièreté du budget requis pour un projet ce qui permet à l'association de se concentrer sans crainte sur sa réalisation de A à Z. Un confort indéniable dont 70% des ASBLs en Belgique bénéficient, et qui peut représenter près de 58% des revenus totaux pour certaines organisations qui en perçoivent.

Cependant, les demandes des subsides sont souvent très longues et structurées et demandent une rigueur et une grosse charge de travail pour les associations sans que l'accès aux fonds ne soit garanti une fois le dossier déposé. Pour finir, certains projets dits "pluri-disciplinaires" ne se retrouvent dans aucune catégorie de subsides, et doivent faire appel à des solutions alternatives.

Les financements privés et d'entreprise

L'obtention de dons privés peut se faire à la suite d'un appel au don, d'une activité spécifique de l'association, d'un mariage ou d'une naissance, d'une communication sur les réseaux sociaux, etc...Ils peuvent être collectés par le biais d'un formulaire en ligne, via un virement bancaire et même en cash. Les dons privés peuvent également être perçus sous formes de legs ou par le biais de la cotisation de membres.

Pour finir, une autre source de revenus de la part de personnes privée ou d'entreprises peut être la vente de tickets (événement caritatifs) ou de biens (bics, fruits, autocollants, etc.). Les entreprises quant à elles peuvent être mises à contribution sous forme de sponsoring par exemple.

Selon l'étude de la Fondation Roi Baudouin, "Le poids économique des institutions sans but lucratif en Belgique 2020", en moyenne plus de 50% des ressources courantes des institutions en Belgique proviendraient des ménages privés et des sociétés ensemble. Selon les secteurs d'activités cela peut évidemment être différent, comme pour le domaine de la santé humaine où l'administration publique représente encore la plus grande partie des revenus.


Les avantages des dons pour financer son projet

Une nouvelle indépendance

Le premier avantage dans la collecte de dons auprès de particuliers ou d'entreprises, c'est l'obtention d'une assise financière indépendante des pouvoirs publics. L'association est moins (ou plus du tout) dépendante de l'apport de subsides pour son fonctionnement. Sachant que la majorité des subsides sont alloués par an ou par période, s'assurer d'obtenir d'autres sources de financement permet aussi à l'association de parer à l'éventualité où, l'année suivante, elle ne serait plus retenue comme bénéficiaire d'un subside.


Une plus grande liberté

Un autre avantage est celui de la liberté. L'association est beaucoup plus libre de communiquer sur ses progrès et avancées au moment et de la manière qu'elle souhaite auprès de ses donateurs, même si elle se doit bien sur en tout temps de tout de même respecter certains critères juridiques, éthique et de bonne gouvernance. Pour les subsides, un rapport plus complet et structuré est requis, dont la forme et le contenu sont souvent imposés.

Les dons privés permettent aussi souvent à l'association de bénéficier de "unrestricted funds" (fonds non affectés), c'est à dire que l'association peut allouer les financements obtenus en fonction de ses priorités. En effet, certains subsides ne financent que certains coûts, comme l'acquisition d'équipement ou la prise en charge de certaines personnes, ou certains projets, et rarement les frais fixes.

Pour finir, l'association peut également recevoir un financement plus rapidement, et même en urgence. Elle est ainsi plus réactive à son milieu (catastrophe naturelle, guerre, épidémie, projet spontané, etc.) et peut agir même lorsque son action n'avait pas été planifiée grâce à la réactivité des donateurs privés. Un sponsor prend souvent beaucoup plus longtemps à libérer les fonds.

Notez cependant que malgré cette liberté, en Belgique, il faut déposer un rapport annuel reprenant les comptes de l'association auprès du moniteur belge chaque année, indépendamment de l'origine de des financements.


Le conseil d'Uningo

Nous vous conseillons bien sur de diversifier vos sources de financement pour ne pas dépendre d'une seule ! Déposez votre candidature pour des subsides, lorsque le profil recherché correspond au votre, et que vous pouvez vous permettre d'investir du temps et de l'énergie afin de créer le dossier demandé .Développez également en parallèle la collecte de dons privés et d'entreprise. N'hésitez pas non plus à explorer d'autres sources (fondations, mécénat, bourses)!


Avec tout notre soutien,

L'équipe Uningo 🌱




Envie d'être avertis de nos nouveaux posts? Inscrivez-vous à notre newsletter!

Merci de votre inscription!